La chieuse

Allez, j’avoue, je fais mon coming-out, je suis une chieuse ! Une chieuse de première catégorie, à tel point que les plus tendres mots d’amour de mon mari au début de notre relation ont été « tu es la chieuse de ma vie ! »

La chieuse attitude est à décliner en toutes circonstances et a été légitimée par les sketchs de Camille Cottin, « Connasse ». Aujourd’hui, on ne rougit plus d’être une chieuse, on l’assume et on en est fière -mais pas trop quand même si on veut garder son homme et ses amis-. Petit mode d’emploi pour celles qui voudraient être des chieuses de première catégorie !

1.) Au restaurant , la chieuse c’est :

Celle qui demande à changer dix fois de table, et qui, une fois installée n’est toujours pas satisfaite car elle voulait la table pourtant le petit panneau « réservée ».

Celle qui demande TOUJOURS à changer d’accompagnement  et qui fait la gueule quand on leur dit qu’il faut payer un supplément.

Celle qui répondra très franchement au serveur que « Non, le plat était très décevant » à la question de pure forme« Ça a été ? « .

Celle qui fera d’ailleurs un scandale si on lui refuse l’accès au restaurant car la poussette est trop encombrante ou que les enfants ne sont pas acceptés.

2.) En vacances, la chieuse,  c’est : 

Celle qui arrivera à se faire surclasser à l’hôtel en se plaignant de tel ou tel équipement défectueux.

Celle qui arrivera à passer devant tout le monde au musée et à éviter deux heures de queue en portant son enfant à bout de bras telle une mère courage.

3.) A la maison, la chieuse, c’est :

Celle qui veut que les serviettes de tables soient pliées en trois puis en trois et repassées sur l’envers.

Celle qui fait semblant de ne pas arriver à charger le lave-vaisselle correctement pour que son mari lui dise : « Laisse, je vais le faire, tu t’y prends mal ! ».

Celle qui veut que chaque chose soit à sa place, mais laisse traîner son sac à main dans l’entrée sans complexe.

4.) La maman chieuse c’est : 

Celle qui a toujours fustigé les parents surprotecteurs mais ne peut s’empêcher d’avoir des envies de meurtre quand son enfant rentre de la crèche avec une morsure et va mener son enquête auprès des auxiliaires de puériculture pour connaître l’identité du dangereux bambin !

Celle qui a toujours dit qu’elle ne serait pas le genre de parents à embêter les profs pour protéger « petit chéri » mais est déjà un cas à la crèche avec ses théories fumeuses sur « la tétine c’est mal » !

Celle qui s’arrachait les cheveux quand, enceinte, son entourage se permettait de lui donner des conseils, mais va assommer à son tour les futures maman avec ses recommandations à n’en plus finir.

****

La liste est longue, vivre avec une chieuse n’est pas une partie de plaisir, mais heureusement pour elle, la chieuse est attachante et souvent généreuse. Elle fait rire, un peu à ses dépens  et il est rare que l’on s’ennui avec elle. Ses éclats cachent souvent une grande sensibilité et un perfectionnisme qu’elle a du mal à modérer.

Elle ferait tout pour les siens et souffre avec eux lorsqu’ils vont mal. Et se réjouit avec eux lorsqu’ils sont heureux. Elle aime intensément, passionnément et un peu trop parfois.

La vie ne serait pas pareille sans chieuse à ses côtés !

 

Et vous, quelle est votre plus grand moment de « chieuse attitude  » ?

 

 

 

 

Publicités

9 réflexions au sujet de « La chieuse »

  1. Et bien, ça donne envie de te rencontrer ;o)!!
    J’espère que c’est quand même un peu second degré, mais belle auto-dérision! J’avoue ne pas être une chieuse! je ne m’écrase pas pour autant, mais en général je préfère éviter les conflits quand il y a moyen, donc je vais vite au compromis tant que l’enjeu n’est pas trop important pour moi!

    Aimé par 1 personne

  2. C’est trop ca: je fulminais à chaque conseils enceinte en me disant « je ferrai bien comme je veux » ! Et maintenant… je suis la 1ere à donner des conseils

    J'aime

  3. « Celle qui fait semblant de ne pas arriver à charger le lave-vaisselle correctement pour que son mari lui dise : « Laisse, je vais le faire, tu t’y prends mal ! » »
    Tu m’as tué ! Au moins je suis pas la seule à utiliser ce stratagème ! A la maison, je suis aussi du genre chieuse finaude. Chez moi ça marche particulièrement bien pour le rangement des courses.
    Moi : « Bon ben je range comme ça vient hein ! » Lui : « Attend je vais le faire »… Yes !
    Ça marche aussi très bien pour la cuisson-minute de la viande (que je foire vraiment à tous les coups, me demande pas pourquoi) « Chéri, ton steak tu le veux cru ou semelle ? »…
    Après pour les sorties, les enfants et tout ça je suis plus du genre à pas faire de vagues, là les rôles s’inversent, Monsieur change de costume et devient Super-Chieur !

    J'aime

  4. C’est bien beau mais cela nécessite une sacré dépense d’énergie -que je ne possède pas- juste assez pour assurer le quotidien donc je me suis contentée d’être « un peu » emm…deuse. Enfin chacune son style !!!!!

    J'aime

  5. Mon plus grand moment de chieuse attitude ? quand je range la pièce « bordel » de mon mari, sa pièce à lui où je ne dois pas entrer, et que je ne peux pas m’en empêcher car je déteste le bordel…mais c’est son bordel et je devrais respecter ça. (mais j’ai bien d’autres moments, lol)

    J'aime

Ne partez pas sans me donner votre avis !

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s