Embauchez une moche !

Après « Faut-il embaucher une mère ? », voici, « Embauchez une moche ! » ou l’intérêt d’employer une personne au physique ingrat.

Ce week-end, je me suis vraiment embrouillée avec des amis. Ces derniers sont chefs d’entreprise et cherchaient à recruter quelqu’un pour un travail de bureau. Une jeune femme leur plaisait bien, mais ils ont finalement préféré embaucher une personne plus âgée.

La jeune femme possédait les compétences requises, mais plusieurs raisons les ont fait hésiter. Tout d’abord, elle ne souhaitait pas rester trop longtemps dans l’entreprise en raison de sa situation familiale. Par ailleurs, elle était un peu sur-diplômée pour le poste et risquait vite de s’ennuyer. Ces arguments, je les entend parfaitement et ils me semblent justifiés.

Enfin, il m’a été expliqué qu’elle était trop jolie et risquait d’empêcher ses collègues masculins de se concentrer ou de perturber les clients et de ce fait la bonne marche de l’entreprise. Ils ont donc préféré prendre quelqu’un de plus âgé et de moins attractif physiquement.

Ce dernier argument m’a fait bondir ! Pourquoi le physique devrait il entrer en ligne de compte lors de l’embauche d’une femme ?

Mes amis m’ont  répondu qu’en règle générale, les personnes au physique agréable sont avantagées à l’embauche et qu’ils avaient donc facilité l’accès à l’emploi d’une personne qui aurait peut être eu plus de difficulté à en trouver.

A mon sens, cet argument n’est pas valable.

Le physique d’une personne , quel qu’il soit ne devrait jamais être un argument en sa faveur ou sa défaveur. Je peux comprendre qu’une tenue soignée, une attitude avenante puissent entrer en ligne de compte, mais en aucun cas l’apparence.

La jeune femme, parce que jolie était considéré comme une source potentiel de trouble. Je ne pense pas que la question se serait posée de la même façon s’il s’était agi d’un homme. Ce sujet n’aurait pas fait débat et n’aurait peut-être même pas été évoqué. Il est gênant de remarquer qu’une fois de plus le physique d’une femme entre en ligne de compte, alors que seules les compétences professionnelles devraient être valorisées.

Il paraît en effet plus judicieux d’éduquer les hommes à avoir une attitude professionnelle face à leurs collègues de sexe féminin plutôt que de discriminer celles -ci en leur refusant un poste en raison de leur physique.

Ce genre de discrimination est malheureusement monnaie courante. Quelle femme n’a jamais entendu :

« Ce client veut que tu t’occupes personnellement du dossier. Dis donc, tu l’as séduit ? je crois qu’il est amoureux de toi ! » 

« Tu as mis une jupe aujourd’hui ? tu attends une promotion ? »

Vous l’aurez donc compris, pour booster la productivité d’une équipe et augmenter les bénéfices d’une entreprise, la solution est simple, embauchez des hommes et si vraiment la présence d’une femme est nécessaire, choisissez une moche* !

 

*A moins que vous ne manquiez de clients. Là embauchez de jolies filles. Les clients ne manqueront pas d’affluent en grand nombre et votre entreprise sera florissante !

 

 

Publicités

2 réflexions au sujet de « Embauchez une moche ! »

  1. Mon métier, c’est de recruter.
    Aussi, je suis assez scandalisée par ce que je lis.
    Je dis « assez » scandalisée, car ces remarques sont monnaie courante.
    Pour moi, de tels propos sont d’ailleurs tenus par des personnes qui ne savent pas recruter et qui ne savent pas manager (des hommes potentiellement qui se laisseraient distraire).
    Bref, on a encore du boulot pour faire avancer les mentalités et les pratiques…

    J'aime

Ne partez pas sans me donner votre avis !

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s