Respiration

Cela fait quelques semaines que la vie est plus douce.

Les grains de sable restent à leur place, sur la plage et viennent moins se glisser dans l’engrenage bien huilé de notre routine. Nous arrivons de plus en plus à respirer, à nous dégager de petits moments de détente y compris en semaine. Les choses nous paraissent moins difficiles, nous sommes plus sereins.

Est-ce parce que notre fille grandit ? Elle a commencé en septembre sa deuxième année de crèche et n’a pas été malade une seule fois depuis le début de l’année, soit plus de deux mois ! C’est une véritable victoire pour nous qui, l’année dernière, étions chez le pédiatre tous les 15 jours. Il ne se passait pas une semaine sans que la crèche nous demande de venir la rechercher. Dents, bronchiolites, otites, gastro, elle a tout eu.

Ces petites maladies, en plus de nous empêcher de dormir la nuit étaient de véritables sources d’angoisse. Il nous fallait trouver quelqu’un pour la garder ou quitter notre travail pour aller la récupérer en urgence.

En tant que collaboratrice libérale, mon statut est très précaire et je peux être remerciée du jour au lendemain, sans que mon boss n’ait à justifier de sa décision. Autant dire que le stress était en rendez-vous quotidiennement.

Depuis le début de l’année, la crèche ne m’a pas appelée une seule fois et c’est une véritable libération.

Est-ce parce que nous avons baissé nos exigences ? Enfin surtout les miennes…Nous sommes issus de deux familles dans lesquelles les femmes arrêtent de travailler à la naissance de leurs enfants. Lorsque j’ai décidé d’avoir un enfant et de travailler, ça a été une petite révolution dans nos familles, d’autant plus que la profession d’avocat requiert beaucoup d’investissement et de disponibilité. Les grands-mère s’apitoyaient devant ce petit bout qui allait être « abandonné » à la crèche tout la journée. Je ne sais pas combien de fois on m’a dit que je n’allais pas m’en sortir. J’ai donc voulu prouver à tout le monde que j’étais capable de tout gérer : repas équilibré, ménage impeccable, linge repassé.

Aujourd’hui, ma fille ne change de tenue que tous les deux jours si elle ne s’est pas salie, mon mari met des polos quand ses chemises ne sont pas repassées, il y a de la poussière sur certains meubles  et le japonnais dépanne en cas de grosse flemme.

Alors depuis quelque temps nous avons enfin l’impression de respirer. le quotidien est plus facile… On s’ennuierait presque… non je plaisante !

J’espère que cette période durera longtemps, que nous puisions recharger nos batteries…Puis la vie reprendra ses droits, nous nous lancerons corps et âme dans notre prochain projet et mettrons à mal cet équilibre précaire, avant d’en trouver un nouveau…

 

Publicités

4 réflexions au sujet de « Respiration »

  1. Ton témoignage me fait beaucoup penser à mon père et ma belle-mère qui ont eu une petite fille il y a 3 ans. Et…ce quotidien que tu racontes je me souviens très bien de l’avoir vécu, ma petite soeur est en plus une énorme bavarde, toujours en mouvement, qui a réponse à tout, qui ne veut pas dormir dans son lit et qui dort très peu et ça depuis qu’elle est née ! Cela s’est un peu amélioré au fil des ans, mais elle reste un petit bout qui te bouffe ton énergie et t’empêche (involontairement) de faire autre chose (ménage, cuisine, sorties etc)
    En tout cas heureuse de voir que des femmes montrent que concilier vie pro & vie perso est certes un combat certains jours mais que c’est possible et même épanouissant 🙂
    Je repasserais sur ton blog, à très vite !
    Julie

    J'aime

    1. Merci pour ton témoignage, les frères et soeurs pâtissent effectivement aussi des inconvénient liés aux naissances. En tant qu’aînée de famille nombreuse, je l’ai également vécu avec mes frères et soeurs. Et oui concilier boulot et famille c’est possible, mais no-e nous leurrons pas, il faut s’accrocher ! A bientôt j’espère !

      Aimé par 1 personne

  2. C’est important de pouvoir souffler, prendre un peu plus le temps de… et pouvoir savourer(enfin).
    Moi c’est l’inverse de toi, je suis issus d’une famille ou tout le monde bosse, le temps partiel passe difficilement…
    A bientot

    J'aime

Ne partez pas sans me donner votre avis !

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s