Famille nombreuse

Je suis issue d’une famille de 7 enfants. Chez nous c’était bruyant et bordélique.

Il fallait se faire entendre et surtout remarquer par nos parents, alors on criait presque en continu.

Aujourd’hui encore on parle toujours très fort. On s’engueule autant qu’on rigole. Une après-midi avec nous est pire qu’une séance shopping de quatre heures. Tu ressors épuisé, lessivé.

Nous entretenons une relations bien particulière, capables de nous entre tuer pour avoir raison, la dernière part de gâteau ou l’attention de tous.Et de faire front la minute d’après.

Ce week-end, un de mes frères nous a raconté qu’il avait injustement été accusé d’avoir triché par un de ses profs. L’aîné des garçons a immédiatement répondu mi-figue, mi-raisin : « il habite ou qu’on aille lui casser la gueule ». Moi j’ai proposé mes services pour un petit plaidoyer.

Mais au fond on l’a tous pris personnellement.

Ma tante m’a dit récemment que les familles nombreuses avaient des comportement et des interactions particulières, qu’elles vivaient un peu en vase clos. Que nos sujets de conversations tournaient le plus souvent autour de notre famille. Que nous nous déchirions dans les cris et les larmes avant de nous rabibocher avec effusions à coup de promesses d’amour éternel. Une relation passionnelle et irrationnelle.

Personnellement, je plaide coupable. Oui, c’est vrai, je parle tout le temps de mes frères et sœurs MAIS il y a tellement à dire ! Vous vous rendez compte ! Commenter la vie amoureuse, les études ou le boulot de 6 personnes, c’est long !

Oui je pleure parfois de nos disputes et je me jure de ne plus jamais les revoir. Non, je n’arrive jamais à refuser mon aide à l’un d’eux, au grand dam de mon mari. Oui, je crois que je les ai détesté autant que je les aime. Oui, je les jalouse autant que je les admire.

Je suis dépendante et rien ne pourra changer cela : ni les poignées de cheveux arrachées en se battant, ni les petites trahisons du quotidien, ni les vacheries, ni les blessures. Et surtout rien ne nous enlèvera nos fous rires, nos délires, nos conversations interminables et cet amour envahissant.

Publicités

3 réflexions au sujet de « Famille nombreuse »

  1. Comme je suis d’accord avec tout ce que tu dis ! J’ai 4 garçons : à table ça parle fort, ca se chamaille , ca n’arrête pas ! Ils se jalousent et s’adorent ! Il existe certes des tensions mais des que l’un de nous 6 a un soucis , LES 5 autres font bloc ! J’aime les familles nombreuses !

    J'aime

Ne partez pas sans me donner votre avis !

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s